Ecole Supérieure des Techniques de Biologie Appliquée

CNRS – Ingénieur d’étude en biologie et recherche biomédicale (H/F)

Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mardi 27 février 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 13 mois
Date d’embauche prévue : 3 septembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2000 € à 2200 € brut mensuel selon expérience
Niveau d’études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

 

Missions

Mettre en œuvre des techniques spécialisées d’obtention et d’analyse d’échantillons biologiques murins et humains visant à identifier un biomarqueur prédictif de réponse à une thérapie antidiabétique. Prendre en charge l’isolement et la culture des cellules mononuclées sanguines périphériques (PBMC) et assurer le dosage par HTRF du biomarqueur.

Activités

– Isolement et purification des PBMC murins et humains
– Culture cellulaire (îlots pancréatiques murins et humains et PBMC humains).
– Dosage par la technique HTRF (mise au point et validation dans les îlots et PBMC humains)
– Gestion des stocks de réactifs et consommables, archivage des échantillons
– Acquisition, exploitation et présentation des données

Compétences

– Formation en biologie/ biochimie / biotechnologie
– Expertise en culture cellulaire
– Connaissance de la technique HTRF (sera un plus)
– Aptitude à travailler en équipe
– Niveau Bac+3-5 avec au moins 1-2 ans d’expériences en laboratoire requis

Contexte de travail

L’Institut de Génomique Fonctionnelle (IGF) est une Unité Mixte de Recherche CNRS-INSERM-Université de Montpellier à vocation multidisciplinaire dont les programmes de recherche couvrent les domaines des neurosciences, de la physiologie et de la biologie du cancer. L’IGF accueille environ 250 personnes – chercheurs, cliniciens, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens, post-doctorants et étudiants – réparties dans 23 équipes de recherche, 5 plateformes technologiques et des services d’appui à la recherche
Le candidat travaillera en étroite collaboration avec les chercheurs de deux équipes de l’IGF « Physiopathologie des cellules beta pancréatiques » et « Neurorécepteurs, dynamique et fonctions ».
Prise de fonction : 01/09/2018 souhaité.
Salaire en fonction de l’expérience et de la grille salariale du CNRS.

Contraintes et risques

L’activité peut occasionnellement nécessiter l’adaptation aux contraintes de service.

 

Contact: pour obtenir des précisions sur cette offre et les coordonnées de la personne en charge de cette offre, envoyez un email à cathy.guilbot@estba.org , en précisant vos nom et prénom ainsi que le nom et l’année de la formation que vous avez suivie à l’ESTBA.