Ecole Supérieure des Techniques de Biologie Appliquée

CNRS – Ingénieur d’études en  biologie

Ingénieur d’études en  biologie : CDD 12 mois éventuellement prolongeable sur 18 mois supplémentaires (prise de fonction, Octobre 2018)

 

Mission et activités

Le travail s’effectuera dans le cadre d’un projet collaboratif avec la société Infinitus, qui vise à caractériser l’action sur le vieillissement de produits issus de la médecine traditionnelle chinoise.

Des études de phase 1 sont actuellement menées sur le modèle Drosophile avec différents objectifs:

  • Caractériser la longévité et certains marqueurs physiologiques des animaux traités
  • Caractériser plusieurs types de comportements modifiés avec l’âge chez les animaux traités
  • Caractériser leur capacité métabolique au cours du processus de vieillissement
  • Analyser la capacité des formulations à protéger contre le stress oxydatif et contre l’agrégation des protéines dans les modèles Drosophiles in vivo

 

Lors d’une seconde phase, qui constituera l’activité principale de la personne recrutée, nous nous intéresserons aux bases moléculaires de l’action de ces composés avec comme objectifs :

  • L’analyse par RNA-seq des voies de signalisation modulées par ces composés
  • L’utilisation de rapporteurs in vivo pour valider des voies de signalisation ainsi identifiées
  • La réalisation d’expériences d’épistasie pour démontrer fonctionnellement l’importance de ces voies dans les phénotypes observés

Ce programme est actuellement financé pour 1 an mais a vocation à être prolongé jusqu’en 2021.

Compétences

Le(a) candidat(e) doit disposer au minimum d’un mastère en biologie et faire preuve d’une grande motivation. Tout en s’insérant dans un travail d’équipe, il (elle) doit pouvoir faire preuve d’une grande autonomie. La multiplicité d’expériences en laboratoire sera prise en compte. Des compétences solides en biologie moléculaire sont nécessaires et une expérience préalable d’analyse de transcriptome par NGS serait appréciée. Une expérience supplémentaire sur la Drosophile serait aussi appréciée mais n’est pas un prérequis absolu.

 

Environnement professionnel /Lieu d’exercice

L’activité s’exerce, au sein de l’unité de Biologie Fonctionnelle et Adaptative (BFA, UMR8251) de l’Université Paris Diderot, dans l’équipe « Processus dégénératifs, stress et vieillissement ». L’unité BFA héberge tous les dispositifs technologiques actuels nécessaires au projet de recherche (imagerie confocale, la PCR quantitative, dispositifs d’analyse du comportement, installation Nano-Calo permettant l’analyse métabolisme in vivo chez la Drosophile).

 

Adresse : Unité BFA,UMR8251, Université Paris Diderot-Paris 7 /CNRS, 4 rue Marie Andree Lagroua Weill Hall    75013  PARIS

 

Les personnes intéressées doivent envoyer une lettre de motivation avec leur CV et, éventuellement des lettres de recommandation, au contact ci-dessous, avant une première réponse fin Aout.

 

Contact: pour obtenir des précisions sur cette offre et les coordonnées de la personne en charge de cette offre, envoyez un email à cathy.guilbot@estba.org , en précisant vos nom et prénom ainsi que le nom et l’année de la formation que vous avez suivie à l’ESTBA.