logo


08
JAN
2018

INRA – assistant ingénieur

INTITULE DE LA DEMANDE : Recherche un assistant ingénieur en histologie et biologie moléculaire

INFORMATIONS ADMINISTRATIVES :
Centre de recherche : INRA- Jouy-en-Josas
Unité d’affectation : Biologie du Développement et Reproduction

Lieu de travail si différent : il y a un double site d’affectation Jouy-en-Josas et Créteil
Deuxième unité d’affectation : IMRB – Inserm U955- Physiopathologie de la BPCO et autres conséquences de
l’inhalation de particules de l’environnement (Equipe 4)

Prise de fonction : à partir d’avril 2018
Durée du contrat : CDD de 2 ans
Salaire mensuel brut : 1822 Euros

DESCRIPTION DE L’EMPLOI
Définition de l’emploi : Adapter et mettre en oeuvre des procédures histologiques et de biologie moléculaires

Environnement et contexte de travail :

L’AI exercera ses activités dans deux unités :

– l’unité INRA UMR 1198 BDR de 100 personnes comprenant 5 équipes. Il (elle) sera affecté(e) à l’équipe
PEPPS (Placenta-Environnement et programmation des phénotypes) dans laquelle travaillent 6
scientifiques et 3 personnels techniques.
– l’unité INSERM Institut Mondor de Recherche Biomédiacle (U955, Créteil), 450 personnes, comprenant
17 équipes. Il (elle) sera affecté(e) à l’équipe 4 (Physiopathologie de la BPCO et autres conséquences de
l’inhalation de particules de l’environnement), dans laquelle travaillent 13 scientifiques et 4 personnels
techniques.

L’AI participera pendant 2 ans à un projet ANR dans lequel il (elle) aura en charge l’administration des
nanoparticules aux animaux, la collecte des tissus et leurs conditionnements. Il (elle) prendra en charge l’inclusion
des tissus pour l’histologie structurale et la microscopie électronique à transmission et la mise en oeuvre de ces
techniques sur ces échantillons (essentiellement placenta et poumons). Il (elle) prendra en charge l’extraction des
ARN totaux, participera aux expériences de transcriptomique, aux mesures fonctionnelles respiratoires, ainsi
qu’aux analyses biochimiques sur les prélèvements pulmonaires (du petit à l’adulte).

L’AI travaillera à 50% de son temps sur chacun des deux sites de recherche l’un situé à Créteil et l’autre à Jouyen-
Josas, il (elle) sera donc sous la responsabilité scientifique d’un chercheur de chaque structure, bien qu’il soit
sous la responsabilité administrative de la structure d’accueil principale (INRA). Pour faciliter le travail de l’AI, le
planning sera organisé par période de plusieurs semaines sur un même site.

Activités :

– Administrer les nanoparticules aux animaux (voie oropharyngée), exposer les animaux à la fumée de cigarette
– Effectuer des prélèvements post-mortem sur animaux
– Effectuer des inclusions tissulaires, des coupes histologiques, des observations au microscope optique et
électronique à transmission
– Effectuer des extractions des ARN, des approches de transcriptomique (aide à l’analyse de résultats de
RNAseq, RT-qPCR…)
– Effectuer les explorations fonctionnelles respiratoires chez les animaux, dosages biochimiques usuels
– Recueillir et mettre en forme les informations nécessaires à la bonne conduite de l’expérimentation : cahier de
laboratoire, registres
– Assurer l’interface technique entre les deux équipes de recherche

Compétences :

– Réaliser des expérimentations sur l’animal (application)
– Gérer les relations avec des interlocuteurs
– Gérer une banque d’échantillons (application)
– Sens relationnel
– Sens critique
– Sens organisationnel
– Anglais (compréhensions orale et écrite)

Diplôme réglementaire minimum exigé :

BTS, DUT, Licence professionnelle
Formation recommandée :
Expérimentation animale (niveau application)

 

Contact: pour obtenir des précisions sur cette offre et les coordonnées de la personne en charge de cette offre, envoyez un email à cathy.guilbot@estba.org , en précisant vos nom et prénom ainsi que le nom et l’année de la formation que vous avez suivie à l’ESTBA.