Laboratoire INSERM U981,
Groupe Cancer Prostate, Bâtiment de Médecine Moléculaire, GUSTAVE ROUSSY, Villejuif
Responsable du stage : Dr Anne CHAUCHEREAU

Caractérisation moléculaire d’une nouvelle cible thérapeutique impliquée dans
la chimiorésistance
Notre groupe s’intéresse aux mécanismes mis en jeu dans les processus de résistance adaptative à la chimiothérapie du cancer de la prostate. Nous avons établi plusieurs modèles cellulaires de cancer de la prostate résistants aux taxanes et obtenu des profils d’expression des gènes comparatifs entre cellules résistantes et cellules parentales sensibles. 

Ceci nous a permis d’identifier des nouveaux gènes potentiellement impliqués dans la résistance. Nous avons récemment démontré le rôle d’une protéine chaperonne du réticulum endoplasmique dans le mécanisme de cette résistance et décrit une régulation originale du contrôle de l’initiation de la traduction. Nos résultats démontrent qu’une protéine de la famille des FKBPs pourrait être une cible thérapeutique intéressante et pertinente pour lutter contre la résistance adaptative (Garrido et al., Clinical Cancer Research 2019).
Pour mieux caractériser au niveau moléculaire et connaitre le détail de son interaction avec le complexe eIF4F, nous souhaitons réaliser une analyse structure- fonction à partir de versions mutantes de la protéine FKBP. L’interaction entre les partenaires sera étudiée par la technique de GST-pull-down pour délimiter le domaine d’interaction. La mutagenèse dirigée in vitro sera mise en œuvre pour muter des sites acides aminés ou domaines particulièrement importants pour l’interaction sur FKBP et sur eIF4G. La régulation transcriptionnelle de la protéine FKBP sera étudiée par une analyse de son promoteur et analyse de gène-rapporteur. Des expériences de fractionnement cellulaire pourront être utilisées pour étudier la localisation intracellulaire des protéines étudiées.
Les techniques expérimentales qui seront mises en œuvre sont les techniques classiques de biologie moléculaire et de culture cellulaire eucaryote, transfection, western blot. Des expériences d’interaction proteine-proteine et de gene rapporteur seront mise au point.
Le poste recherché est un CDD (1an) technicien bac+2 ou bac +3 avec une expérience en
laboratoire de recherche, avec une forte motivation, une bonne autonomie et la maitrise des techniques expérimentales.

Contact: pour obtenir des précisions sur cette offre et les coordonnées de la personne en charge de cette offre, envoyez un email à cathy.guilbot@estba.org , en précisant vos nom et prénom ainsi que le nom et l’année de la formation que vous avez suivie à l’ESTBA.